img_bg

Qu’est ce que l’école à la maison (L’instruction à domicile)?

L’instruction à domicile (en anglais, homeschooling) est une forme d’enseignement généralement dispensée à la maison par les parents à leurs enfants, en dehors de l’école. 

En Suisse, environ 1’000 étudiants sont scolarisés à la maison. Presque la moitié de ces enfants se retrouvent dans le canton de Vaud puisque les lois régissant la scolarisation à domicile sont plus souples.

Méthodes d’apprentissage

Les parents ont un choix vaste vis-à-vis des méthodes d’enseignement. On retrouve la méthode formelle, la méthode informelle, le unschooling (non scolarisation) et certains parents appliquent des méthodes des pédagogies alternatives (Montessori, Steiner, …).

La méthode formelle

La méthode formelle est le type d’enseignement que l’on retrouve dans les salles de classe de l’école publique. Cette manière d’enseigner est régie par des objectifs à atteindre qui sont clairement définis, apprendre à lire, à compter, connaître ses livrets ou atteindre un certain niveau dans une langue étrangère. Afin de parvenir à ces buts les parents disposent de matériel tel que des livres et des documentaires, les journées sont structurées comme celle de l’école publique avec des horaires à suivre. Cette méthode permet d’avoir un chemin clairement tracé sur ce que l’on doit faire bien qu’elle donne moins de liberté à l’enfant sur les thèmes d’apprentissage.

La méthode informelle

La méthode informelle consiste à amener les apprentissages tout au long de la vie quotidienne. L’enfant apprendra les mathématiques en mettant la table, il comptera le nombre de couverts dont il a besoin. Il créera des histoires pour apprendre le français, ce qui stimulera également sont côté créatif. La méthode informelle n’est pas planifiée, ni structurée comme peut l’être la méthode formelle.

Le Unschooling

Certains parents optent pour le unschooling, cela consiste en « l’application de méthodes pédagogiques ouvertes, totalement libres, sans le guide de l’enseignant classique, en utilisant le monde comme classe d’école. »4 Le unschooling est une méthode d’enseignement où l’enfant choisi ce qu’il veut apprendre selon ses envies, ses intérêts et ses besoins. Les enfants naissent curieux et cette curiosité guidera leurs apprentissages tout au long de la vie. Le parent n’impose pas un façon d’apprendre mais plutôt accompagne l’enfant dans ces choix, il pourra proposer des activités à réaliser par rapport à un intérêt particulier de l’enfant, par exemple si l’enfant éprouve un fort intérêt pour les animaux, le parent pourra organiser une visite dans un zoo ou un musée d’histoire naturelle. Mais au moment où le parent impose un thème pu une façon d’apprendre alors il ne s’agit plus de unschooling. Cette méthode permet de garder la motivation de l’enfant tout au long de l’apprentissage mais elle a ses limites. Les parents qui font l’école à la maison ont l’obligation de suivre les plans d’études et les objectifs que ces plans demandent à atteindre. Cette méthode peut fonctionner avec des enfants plus jeunes qui doivent apprendre à lire ou compter mais du moment où l’enfant arrive dans des apprentissages supérieurs il faut mettre en place une certaine structure, pour le français il faut connaître les temps et leurs utilisations, en mathématiques

Les pédagogies alternatives

D’autres parents intègrent les pédagogies alternatives dans leur méthode d’enseignement. Ces méthodes cherchent à développer la créativité de l’enfant, sa confiance en soi, son autonomie et elles concentrent l’apprentissage sur l’enfant plutôt que sur les contenus. Par exemple, la pédagogie Montessori permet à l’enfant d’apprendre aux travers de ses cinq sens et les élèves sont libres de choisir ce qu’ils veulent apprendre.

Législation par rapport à l’école à la maison

Les parents ont l’obligation de scolariser leurs enfants, quelle que soit la manière choisie (école publique, privée ou à la maison), dès l’âge de 4 ans afin qu’ils obtiennent des connaissances suffisantes par rapport au plan d’étude.

En Suisse, les lois qui régissent la scolarité varient d’un canton à l’autre. C’est pourquoi les conditions pour l’octroi de la scolarisation à domicile sont différentes. J’ai décidé de parler des lois dans le canton de Vaud, de Fribourg et du Valais. Dans ce dernier, des familles ont du déménager dans d’autres cantons car les lois sur la scolarisation à domicile sont très strictes.

Vaud

Le canton de Vaud est l’un des plus souples vis-à-vis des lois sur l’instruction à la maison. Effectivement, les parents n’ont pas besoin d’avoir suivi une formation pédagogique, il est donc possible qu’ils n’aient pas de diplôme d’enseignant et les parents peuvent avoir recours à des cours d’enseignement à distance ou e-learning. Ce dernier consiste à recevoir des cours chez soi qui seront réalisés n’importe quand durant la journée et qui seront renvoyés via mail à un enseignant qui les corrigera.

Afin de scolariser son enfant à domicile le parent devra écrire une lettre au directeur de l’établissement scolaire annonçant le choix d’enseigner à la maison. Puis l’établissement informera la Direction Pédagogique (DP) de la décision du parent. Les parents doivent également informer la direction de l’établissement et la DP du choix d’enseignement et ce, pour chaque année d’école.

La DP s’assure de l’enseignement de l’enfant par le biais de visites annuelles dans les familles. Un collaborateur garantit que les méthodes d’enseignement soit adaptées à l’âge de l’enfant et que ce dernier ait les connaissances suffisantes par rapport aux autres enfants en école publique.

Différences par rapport à l’école publique

L’école à la maison permet au parent de suivre avec précision ce que l’enfant apprend et comment il apprend, puisque c’est le père ou la mère qui dispense les cours à l’enfant. C’est le parent qui choisi la méthode d’enseignement la plus adaptée à l’apprentissage, quelle soit formelle ou informelle, cela laisse une grande liberté au parent et à l’enfant.

Un autre avantage est que l’enfant peut apprendre à son rythme. Il ne se trouve pas dans une classe de 20 élèves qui ont tous une vitesse d’apprentissage différente, certains comprennent très vite et d’autres prennent plus de temps. L’enfant a la possibilité de prendre son temps et de poser toutes les questions qui lui passent par la tête sans avoir le sentiment d’être à la traîne ou de s’ennuyer parce que tout est trop facile.

Un inconvénient de l’école à la maison est l’organisation. Il faut planifier les cours et organiser ses leçons, cela se retrouve surtout dans une méthode d’apprentissage formelle. Certains parents arrêtent de travailler lorsque l’enfant est scolarisé à domicile, ce qui fait que le budget familial est moins élevé donc les dépenses et loisirs le deviennent aussi

Il y a également de l’incompréhension au niveau de la famille, des amis ou d’autres personnes. Les gens ne comprennent pas forcément le choix des parent de faire l’école à la maison alors que l’État met en place des institutions qui s’occupent exprès d’enseigner aux enfants. Beaucoup pensent que l’école à la maison nuit à la socialisation puisque les enfants ne vont pas à l’école et ne passent pas de temps avec d’autres enfants.

Socialisation

Lorsque le sujet de l’école à la maison est évoqué le thème de la socialisation revient régulièrement. Si un enfant ne va pas à l’école alors comment peut-il tisser des liens sociaux?

Un enfant scolarisé à la maison a toujours la possibilité de créer des relations avec les autres. Si un enfant a été retiré de l’école il peut passer du temps avec ces amis après les cours ou durant le week-end. Les enfants vont faire les courses avec les parents, jouent avec d’autres enfants au parc, parlent avec le boulanger et ils ont la possibilité de rencontrer d’autres familles « non-scolarisées » par le biais d’association tel que FEEL (Famille Enfants Éducation Loisirs) qui permet aux enfants de participer à des activités de découverte. Les enfants font du jardinage, découvrent et comparent le goût des légumes ou des fruits et ils partagent du temps avec leurs amis. Les parents ont aussi la possibilité de rencontrer d’autres parents dans un Café Parents. Ces derniers tournent autour d’un thème, le stress, les devoirs, etc., les parents ont la possibilité d’échanger sur ces sujets, des spécialistes sont également présents afin de donner des renseignements sur les thèmes traités.

Top writers

Interesting articles

1) An example of successful product innovation by Tim Hortons which put the firm into direct competition with McDonald\’s...
Now you don’t need to look any further to find someone to write your essay!  Order it with ease...
“Do My Homework For Me” Online Service in Canada We are providing you with a very unique opportunity that...
Place Your Order Now!
privacy policy