Plan et méthodologie d’un mémoire de recherche en anglais

Conduire un mémoire de recherche de bout en bout n’est pas chose aisée. Et il serait plus que dommage que celui-ci soit dégradé parce que contenant des erreurs. Pour vous épargner cela faîtes confiance à notre agence de correction et de rédaction.

Place Your Order Now!

Our top writers

Avant que l’on ne vous décerne votre Master, il va vous falloir prouver que vous avez les aptitudes nécessaires à la conduite complète et autonome d’une recherche dans votre domaine d’étude. Ainsi, en fin de Master 2, c’est-à-dire 5 ans après votre entrée à l’université, vous aurez besoin de tout ce dont nous allons parler dans cet article et de plus encore. Ce type de mémoire étant une grosse œuvre, il vous faudra peut-être de l’aide, tout au moins pour la correction. Notre service est spécialisé dans ce domaine.

En anglais comme dans d’autres secteurs, vous aurez besoin d’un directeur de mémoire. Son rôle sera de vous faciliter l’accès à certaines documentations spécifiques ou à des lieux. Mais bien avant que vous n’alliez sur le terrain il est important de définir avec lui le thème de votre mémoire de recherche en anglais ainsi que sa problématique. Dans notre service de rédaction, nous avons les compétences nécessaires pour vous aider dans la rédaction de votre mémoire.

Quelle est la méthodologie de mémoire de recherche?

Le principe reste le même dans tous les domaines. D’abord, il vous faudra établir ce que l’on nomme l’état de science de votre domaine d’étude. Il s’agit de faire le point de tout ce qui a été dit et fait, mais spécifiquement dans le secteur sur lequel s’oriente le thème de votre recherche. Ensuite, vous allez formuler de nouvelles hypothèses que vous allez confirmer ou infirmer grâce aux recherches que vous allez mener. C’est une démarche méthodique qu’il faut connaître pour réussir son mémoire de recherche.

Concevoir un plan de mémoire de recherche professionnelle

Tel que nous l’avions dit un peu plus haut il y a plusieurs étapes à suivre. Mais il y a aussi que vous allez, dans votre démarche exploratoire choisir le type d’approche qui doit correspondre à votre recherche. Est-ce qu’il s’agira d’une approche qualitative ou quantitative ? Cela dit, voici en quelques lignes les étapes essentielles.

  • Le thème de recherche
    Il est impossible de prétendre avoir un projet de recherche pour un mémoire sans un thème. Ceci étant, il est indispensable que le thème de votre choix soit d’une pertinence absolue. Absolue parce qu’il doit être intéressant à vos yeux mais aussi aux yeux de vos juges et professeurs, il faut qu’il apporte un plus.
  • La recherche de littérature
    C’est un travail de fond qui exige de vous que vous parcouriez ce qui existe comme livres et documents à propos de votre thème mais aussi du domaine de compétence dans lequel il s’inscrit, comme dans le cas d’un mémoire de recherche en anglais. Cela vous évitera d’avoir à oublier des aspects importants ou à répéter ce qui a été dit comme si cela provenait de vous pour la première fois.
  • La problématique du mémoire
    Ce sont des points clés et les deux ne sont pas à confondre, car si la problématique se rapporte aux questions de recherche de mémoire que l’on se pose dans le cadre de la rédaction de celui-ci, l’hypothèse quant à elle est une esquisse de réponses à ses questions. Cela restera du domaine purement théorique dans la mesure où il faudra que vos recherches leur apportent légitimité ou pas. Mais quel que soit l’apport des recherches, il faut absolument que vos recherches aient apporté quelque chose de plus à votre domaine d’étude, c’est cela le plus important puisque c’est ce qui sera retenu. Voici les étapes qui suivent un bonne problématique et une hypothèse qui la sous-tend.
  • La méthode empirique
    Il s’agit de mettre en place le processus que suivra la recherche afin d’aboutir à une bonne collecte de données. Donc vous devez savoir où vous rendre, vers quelle personne ressource vous orienter afin d’avoir les réponses que vous espérez, mais plus important, les bonnes réponses. C’est ici que votre directeur de mémoire vous sera d’un grand secours du haut de ses expériences mais aussi de sa connaissance du terrain. Donc vous devez vous posez les bonnes questions, du genre, Qu’est-ce que je cherche à prouver ? Qui dois-je interviewer ou rencontrer ? Où dois-je me rendre.
  • Interpréter vos résultats
    Essentiellement vous avez trois choses à faire. D’abord, ce que vous avez pu collecter comme données à cette étape doit pouvoir vous permettre de savoir si votre hypothèse est à valider ou pas. Ensuite, pour en avoir le cœur net, vous devez comparer votre théorie aux réalités que vous avez rencontré sur le terrain. Enfin, vous allez élaborer des explications de tout ce que vous avez pu observer lors de vos recherches afin de valider votre hypothèse de départ.
  • Finaliser votre travail
    Une fois que vous avez terminé les recherches et valider votre hypothèse, il vous faudra donc rédiger votre mémoire afin de le déposer à bonne date. Si votre méthodologie a été parfaite, que vos recherches et les résultats sont bien structurés, il serait dommage que tout ceci soit jugé comme passable parce que votre mémoire aurait été mal écrit ou parce qu’il comporterait des fautes.
    Nous sommes une agence de rédaction qui a les compétences nécessaires pour vous aider dans ce sens en vous fournissant un exemple de méthodologie de mémoire de recherche. Vous avez juste à nous faire appel pour bénéficier des services d’une équipe composée de professionnels chevronnés.
Show less
how it works
Place Your Order Now!
privacy policy